Quelles solutions pour équiper les daltoniens ? Acuité vous propose deux solutions

ACUITE Portail des décideurs de l'optique

29/07/2016 

2,67 millions de Français sont daltoniens, soit 8% de la population masculine et 0,5% de la population féminine. Quelles solutions existent pour améliorer le quotidien de ces malades ?

En janvier 2015, nous avions évoqué une start-up californienne EnChroma qui a créé des lunettes correctrices, disponibles pour les enfants et les adultes. Selon votre confrère Victorien Jouffroy, opticien à Lille (59) « ces montures ne sont pas suffisamment efficaces et le prix est exorbitant ». Il faut compter 700 euros pour un équipement sans correction avec les frais de transport et la TVA. « J'ai acheté une paire de lunettes avec des verres plans. Sur 20 clients qui ont fait le test, 2 ont senti une amélioration des couleurs », a confié à acuite.fr Victorien Jouffroy. 

Interrogés par de nombreux opticiens qui recherchent une solution, nous avons identifié une société française « Vision des Couleurs », qui prend en charge uniquement les daltonismes de type « rouge-vert ». 

Première étape : Faire des tests pour déterminer le meilleur filtre possible. Pour cela, vous devez acheter une mallette comprenant un livre d'images isochromatiques et une boîte de verres d'essai. Inconvénient, l'investissement n'est pas des moindres : 2500 HT.  L'avantage, la société est en France, facilement accessible au téléphone et peut vous conseiller. 

S'ensuit la commande des verres Colorlite, disponibles pour types de corrections et de géométries. Les daltoniens n'ont souvent aucun défaut de vision. « En cas d'amétropie, les verres sont commandés chez Hoya et nous rajoutons un traitement thermodiffusion. Il s'agit du même procédé de fabrication que les verres organiques teintés », fait savoir Olivier Tournant, opticien à Compiègne (60) et directeur technique et commercial France. Livraison en magasin sous 15 jours. 

Avec les verres Colorlite, l'opticien peut faire un coefficient de 3 par rapport au prix d'achat.

 

 

ENCHROMA

ACUITE Portail des décideurs de l'optique

29/01/2015

On sait qu’il y a environ 2 670 000 daltoniens en France et cela représente 8,5% de la population masculine. La vision des couleurs restent toujours problématique pour eux. C’est pourquoi une start-up californienne s’est intéressée à cette anomalie et a créé les lunettes EnChroma Cx. Ce dispositif améliore le contraste et l’image perçue par le porteur à travers les couleurs primaires rouge, bleu et vert (en synthèse additive) est nette.

Une technologie avancée

Grâce à la technologie Digital Color Boost, les verres en polycarbonate Cx sont capables de filtrer certaines longueurs d'ondes qui provoquent la confusion des couleurs primaires. La communication entre les yeux et le cerveau est ainsi intensifiée. Mais pour améliorer la couleur, le filtre doit faire des coupes très précises dans le spectre : 100 couches de matériaux diélectriques (qui ne contiennent pas de charges électriques, nldr), d’une épaisseur de quelques nanomètres, sont utilisées et en les superposant, elles interagissent. « Ces verres sont conçus par les mêmes machines servant à la fabrication des éléments optiques des satellites », souligne EnChroma, qui a commencé ses recherches grâce à une bourse des National Institutes of Health (NIH) obtenue en 2004.

Des améliorations notables constatées

Ces lunettes correctrices, disponible pour enfant et adulte, peuvent être équipées de verres unifocaux et progressifs. Côté montures, elles sont notamment conçues pour la pratique du sport, toutefois les sept modèles sont adaptés aux tendances actuelles pour convenir à tous les modes de vie. Cependant, « ce sont bien plus que des solaires ou des accessoires cosmétiques. Il s'agit d'un traitement capable d'améliorer la vie des patients », rappelle Gary Louie, docteur en optométrie auprès de Family Vision Care Optometrics à Union City (Californie). Et d’ailleurs, selon un porte-parole du New York Times, les daltoniens porteurs des lunettes EnChroma Cx peuvent améliorer de 30% leurs capacités à identifier les couleurs et de 70% la discrimination des couleurs.

Le dispositif a d’ailleurs déjà été éprouvé : Sheila Carter, une sexagénaire habitant à Georgetown (USA), affirme ainsi mieux discerner les couleurs. Elle est aujourd’hui capable de distinguer le panneau d’arrêt rouge alors qu’elle avait l’habitude de repérer difficilement le contour blanc autour de l’octogone.

Le prix public des EnChroma Cx est compris entre 211 et 422 euros.